LES ÉPICES AYURVÉDIQUES AUX VERTUS GUÉRISSANTES ET LEURS TRADITIONS

Qu’il s’agisse de régime Low Carb, Vegan ou Clean Eating, l’envie d’adopter une alimentation saine est en plein essor dans notre société. En effet, comme nous l’enseigne, depuis mille ans la médecine traditionnelle indienne Ayurveda, l’alimentation est un acteur important pour le corps et l’âme.

Aujourd’hui, avec de plus en plus de personnes souhaitant lever le pied et faire attention à leur alimentation, la cuisine ayurvédique, avec ses épices aux vertus guérissantes, est plus appréciée que jamais.

Celui qui souhaite adopter cette cuisine doit, tout d’abord, se préoccuper de savoir quel est son type de constitution (et par conséquent quel Dosha est en déséquilibre).

En effet, l’Ayurveda répartit le profil des hommes en trois Doshas : Vata, Pita et Kapha. Chacun possède des caractéristiques qui lui sont propres. D’après l’Ayurveda, une fois qu’une personne a trouvé le Dosha qui l’emporte sur les autres et adapté son alimentation à celui-ci, elle ne se sent pas seulement en meilleure santé et plus mince, mais trouve aussi son équilibre intérieur.

OBJECTIFS DE L’AYURVEDA

Le but de l’Ayurveda est d’avoir une longue espérance de vie et de conserver sa santé naturelle. Pour atteindre l’objectif d’une longue vie, il s’agit en priorité de préserver sa santé. C’est pour cette raison, qu’il faut essayer de laisser ses mauvaises habitudes de côté. L’alcool, la nicotine ou trop de stress sont tabous car ils volent notre précieuse énergie. Au lieu de cela, se trouve au programme de l’Ayurveda, la purification du corps et le renouvellement des tissus.

ÉPICES AYURVÉDIQUES

Les épices sont considérées, en Inde, comme une sorte d’aliments divins. Ainsi, il n’est pas étonnant que la médecine traditionnelle indienne soit si centrée sur les épices dans sa cuisine ayurvédique. Les épices ayurvédiques possèdent une grande force et des vertus guérisseuses. Les céréales, les fruits et les légumes frais jouent, eux aussi, un rôle important.

Pourtant, en jetant un coup d’œil rapide dans un livre de cuisine ayurvédique, on peut y découvrir une liste d’ingrédients très exotiques et vite perdre l’envie de cuisiner de cette manière. En effet, les épices tels que l’Ase fétide ou la feuille de lys sont peu accessibles. Néanmoins, certaines recettes modernes nous montrent que la cuisine ayurvédique peut s’allier parfaitement avec des produits régionaux.

Le plus important, étant que les ingrédients de base proviennent de la région. D’après l’Ayurveda, les produits locaux ont des vertus curatives plus importantes quand ils se situent dans un périmètre de 90 km autour de notre domicile. Ceci est lié au fait qu’ils peuvent être plus facilement transformés par notre métabolisme et produisent ainsi plus d’énergie.

LES ÉPICES AYURVÉDIQUES LES PLUS IMPORTANTES EN UN CLIN D’OEIL

Pour tous ceux qui s’intéressent à une alimentation ayurvédique, voici une liste des épices les plus importantes, auxquelles vous aurez facilement accès.

  • Le curcuma, une des épices aux vertus guérissantes les plus importantes de l’Ayurveda, réduit la graisse excédentaire et active le métabolisme.
  • Le gingembre, connu comme remède universel, est utilisé dans la médecine ayurvédique de multiples façons. En effet, il facilite la digestion et peut, associé à du miel, faire des miracles lors d’un rhume.
  • La noix de muscade aide contre les insomnies et stimule l’appétit.
  • Le cumin s’avère très efficace lors d’une indigestion et de ballonnements.
  • La cardamome aide, par exemple, à lutter contre une mauvaise haleine.
  • La coriandre est, comme la noix de muscade, une épice très aromatique, aux vertus guérissantes et d’une grande utilité contre les lourdeurs d’estomacs.
  • La cannelle réchauffe le corps et agit lors de rhume et d’entérite de façon anti-inflammatoire.
  • L’anis aide à la bonne digestion et à garder une haleine fraiche.
  • Le poivre stimule l’appétit, freine la diffusion de bactéries et s’avère aussi efficace contre la colique, la diarrhée et les ballonnements.
  • Le cacao pure aide à garder le moral, agit comme un stimulant, est dépuratif et favorise une bonne digestion en réduisant la salivation, ce qui a pour conséquence de réguler l’appétit.
  • Le clou de girofle a des vertus apaisantes et peut, par exemple dans un thé, aider à lutter contre le mal de dents, les inflammations du pharynx et buccales. Il favorise, de plus, la circulation du sang et la digestion.